« Donne tout Jimi, sur ton vélo »

La ville de St Priest accueillait du 12 au 16 mai les 24èmes Jeux Nationaux des transplantés et dialysés. Pas de VTT dans ces jeux, ça viendra peut-être, mais du cyclisme, oui. Avec la participation d’un vététiste au parcours prestigieux: Jean-Michel Borne.

L’an dernier, aux Jeux Mondiaux des Transplantés à Mar del Plata, en Argentine, Jean-Michel a remporté la médaille d’or du contre la montre.tandem

Après avoir été licencié UFOLEP à notre club durant des années, Jean-Michel est actuellement membre d’honneur du VTTVB. Nous ne sommes pas peu fiers!

Il est aussi un artiste de qualité, musicien, chanteur, compositeur. A son actif, un titre au «top 50», une première partie des Rollin’Stones, dans les années 80… Il avait aussi composé une chanson spéciale Lyon Free VTT, «Un p’tit vélo dans la tête». Ecouter:


Sur scène, il communique une «pêche» phénoménale.Pour écouter ses albums: c’est ici.

Champion de France VTT (UFOLEP) en 2001, et 10ème aux mondiaux des Masters en 2004 au Canada, Jmi ne ratait jamais une Trace Verte, organisée par le club. Et, comme Denis, Patrice, Pascal, Bruno, Daniel, Alexandre, … il faisait briller le maillot du club dans de nombreuses compétitions.


    


C’est sur un périple d’exception, une course VTT de dingues, la Cape Epic en Afrique du Sud, en 2006, que son calvaire s’est révélé.

Une chute dans la première étape lui impose des souffrances terribles tout au long des 7 jours de course. C’est très affaiblit qu’il finira malgré tout cette Cape Epic.

Hospitalisé et rapatrié à la Croix Rousse à Lyon, il est soigné pour une septicémie.

Plus tard, une leucémie est diagnostiquée et Jean-Michel entre dans un combat long et pénible pour la vie. D’abord à coups de chimiothérapie, puis en juillet 2007, grâce à une greffe de moelle osseuse, notre ami lutte pied à pied pour sa guérison. Comme sur le vélo, un mental d’acier lui permet de revenir à la vie. 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, Jean-Michel se bat durant cinq années pour retrouver une santé satisfaisante.

Si 2011 voit la résurrection de l’Homme, 2012 sera l’année de la résurrection du sportif de haut niveau. Aux 24 heures vélo de l’INSA, il réalise 230 tours, soit 650 kilomètres!

C’est aussi cette année-là que Jean-Michel Borne, le chanteur et musicien sort un nouvel album: Ici et Maintenant (tout est bon dans cet opus, mais j’aime particulièrement sa version de Bella Ciao).


Puis, après avoir refait avec des amis la première étape du premier tour de France, Paris-Lyon, il lance un projet «un peu fou»: Sur la Route du Premier Tour

1erTourLors du centième Tour de France de 2013, où brillera son ami Jean-Christophe Péraud, parrain de l’événement, il entreprend avec quelque amis de réaliser le tour de France tel que l’ont vécu les participants «forçats» du premier tour de 1903.

Dans cet exploit, Jean-Michel a voulut «démontrer, par un défi sportif hors norme, que le don de moelle, ça marche

Le but était aussi de récolter des dons, avec la mise en avant, autant que l’aventure des «forçats» du premier Tour, le travail des équipes médicales, HEH, le service Hématologie du Centre Hospitalier Lyon-Sud qui le surveillait et l’encourageait, ainsi que l’Association Laurette Fugain qui lutte contre la leucémie.




À quelques uns du club, nous avons été très heureux et émus d’être parmi les nombreux admirateurs à accueillir l’équipe de Jean-Michel qui arrivait de Paris en ayant roulé toute la nuit sur 500 kilomètres (510 en tout), et de participer modestement à la toute dernière partie de cette première étape, avec un bon groupe, entre Curis au Mont d’Or, village de Jean-Michel, et la Croix-Rousse où Maurice Garin avait obtenu sa première victoire en 1903.

Jean-Michel a eu droit à une interview de Gérard Holtz sur France 2 et il a bouclé les six étapes comme prévu. 2428 kilomètres contre la leucémie. Chapeau bas à lui et ses compagnons.

 

Et de chanter, sur la route!



Fin juillet 2014, il se lance avec Vincent Rohmer depuis Curis au Mont d’Or, dans un périple nocturne de plus de 450 kilomètres pour rejoindre et féliciter le héro de l’année Jean-Christophe Péraud, deuxième du Tour de France. C’est pas de l’amitié, ça?

Jean-Michel lui dédie une chanson: Génération vélo.

En 2015, c’est en Argentine que s’illustre notre impressionnant sportif. De ses championnats du monde des Transplantés, c’est lui qui en parle le mieux:

Sur la route d’Argentine…
c’était à la fin du mois d’août , je participais aux Jeux mondiaux des Greffé-Transplantés : 44 nations, 1500 participants venus toutes et tous de loin : des 5 continents et … revenus de très loin : des 5 coins de la greffe (Rein, Poumons, Cœur, Foie, Moelle Osseuse) !
Equipe de france des transplantésJe suis rentré à Lyon comblé avec 1 titre (médaille d’or) en cyclisme – contre la montre .. et la médaille de bronze à la course en ligne de vélo (qui se termine par un sprint ) puis une médaille au combiné Triathlon (3eme au scratch) et enfin une dernière en bronze pour avoir eu l’honneur d’être le 4eme relayeur-français du 4x50m nage libre homme.
Avec les conseils de mes 2 amis, Jean-Christophe Péraud et Vincent Rohmer, c’était bien le quota d’or minimum à rapporter à Curis au mont d’or.

Et: Nous étions tous là-bas pour gagner… aussi contre la maladie et prouver que la greffe « ça marche » afin de trouver d’autres donneurs pour nos ami(e)s qui attendent, comme ce jeune athlète espagnol, Pablo, en attente d’une greffe de moelle osseuse dans sa chambre stérile qui nous donne rendez vous en juillet 2017 à Malaga aux prochains jeux Mondiaux.
Je suis tellement fier et heureux d’avoir participé, gagné et ainsi milité pour le bienfait salvateur de la greffe , grâce : au don de mon frère, l’énorme complicité de « Flochui » ma chérie, de mes proches et du personnel soignant d’hématologie de lyon Sud , que je souhaiterais communiquer ce message à la terre entière: « DONNEZ » quand vous le pouvez, de votre vivant, ou comme beau-frère Christophe, terrassé par une terrible SLA (maladie de Charcot ) qui m’a dit la vieille de mon départ en Argentine, allongé sur son lit qu’il ne quitte plus désormais : « Donne tout Jimi sur ton vélo… Moi aussi je donnerai »
.

Concerné, pour mon fils, par un projet de greffe de poumon, je trouve là, dans ces paroles de Jean-Michel, son témoignage courageux, le réconfort et l’espoir de la victoire de la Vie.

Paris-Roubaix2016Cette année 2016, c’est par un Paris-Roubaix que Jean-Michel nous démontre une nouvelle fois que «la greffe, ça marche!».

Par ailleurs, Jmi co-organise la Trans Monts d’Or à Curis. Il est « Entraîneur Jeune FFC » fraîchement diplômé au club des Passe-Montagnes. Sans oublier son rôle de dirigeant des Studios Anatole, une référence en matière de son.

Résultats et photos des 24èmes Jeux Nationaux des transplantés et dialysés à St Priest: ICI.

Bravo Jmi pour tes deux médailles d’or! … Et à bientôt.

AD                                                                                                                                   Suivre Jmi sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *