La Calad’Night VTT, troisième.

La Calad’Night VTT, une troisième édition réussie.

350 participants et participantes ont pris le départ pour un petit tour nocturne en Pays des Pierres Dorées. Un temps magnifique a sans doute décidé quelques hésitants.

Quel enchantement de voir s’éloigner dans le vignoble cette colonne de feux rouges!…

Nous l’avions bien préparé, notre Calad’Night 2018.

Nous avons un peu modifié les parcours (plus de panoramas, plus de sentiers fun…), et les avons testés, de jour et de nuit. Nous avons nettoyé certaines parties envahies par les hautes herbes et ronces, coupé de grosses branches tombées sur les sentiers, et même construit et mis en place un pont de bois grillagé pour permettre un passage de rivière sans descendre de vélo. Ne me dites pas que vous n’êtes pas passé sur le vélo!!!



Nous avons balisé (certains en tandem, trop forts!) avec des flèches et des rappels rétro-réfléchissants pour que personne ne se perde, dans la nuit lugubre…

Quant au final, son et lumières du troisième type, nous le devons à Quentin Cliquennois, aidé de sa famille (père et grand-père…). Gros boulot, professionnel. Merci Quentin!



Patrimoine.

Cette rando nocturne s’inscrit dans les Journées Européennes du Patrimoine (JEP), le troisième week-end de septembre, tout en proposant un vrai parcours VTT. Sport et culture, c’est pas beau?

Sur le grand parcours, on commence par longer la chapelle d’Ouilly, avant de s’enfoncer dans l’obscurité, les premières vignes.

Puis vient le château du Grand Talancé. Nous remercions son propriétaire de nous permettre de traverser le parc. Un concert de jazz avait  lieu ce soir-là.

Pour le Petit Talancé, on se contente de passer à côté. Nous rêvons d’une autorisation pour le parc, pendant les JEP… Mais il y avait un mariage. Bon, c’est sympa aussi, pour les lumières.

On se hisse très vite sur les hauteurs en balcon de Denicé et Lacenas, où les panoramas sur la Vallée de la Saône et le Lyonnais scintillent de mille et une lumières.

On peut regretter quelques ombres au tableau (c’est bien le cas de le dire):

Le magnifique château de Montmelas se cache, la nuit.

Et  la Chapelle de Chevennes était bizarrement dans l’obscurité ce soir-là, alors qu’elle est éclairée toutes les autres nuits (voir la vidéo de notre reco). Heureusement elle a été égayée par une famille de supporters… Nous les remercions.

Nous avons été déçus aussi par l’extinction des projecteurs qui mettent en valeur le superbe château de Jarnioux.

Même si nous comprenons -et soutenons- les mesures d’économie d’énergie et de lutte contre la pollution lumineuse, nous serions ravis d’une vraie Fête des Lumières dans le Géopark Beaujolais. L’éclairage nocturne des monuments et châteaux est toujours une valorisation du Patrimoine.

Heureusement, la chapelle St Paul, accueillant notre ravitaillement, en met plein la vue.



Autorisation exceptionnelle

Pour les départ et arrivée, remercions la ville de Villefranche, pour sa mise à disposition de nombreuses infrastructures et les autorisations de passages dans son centre historique.

La Police Municipale sécurise des carrefours un peu “chauds”, jusqu’au dernier participant. C’est pas super?

La Calad’Night VTT bénéficie d’autorisations exceptionnelles pour l’ouverture en nocturne du parc de Hauteclaire, la possibilité de rouler sur la place Humbert III et ses escaliers, le passage de l’ancienne Mairie, le passage de la Manécanterie, la place des Arts, la rue du Faucon, les escaliers de la rue St Joseph, le parc des Belles Provinces, le stade Armand Chouffet…

Nous avons même pu emprunter le lit du Nizerand, à sec cette année… Pour un final son et lumières  magique!



Convivialité.

Nous faisons tout pour mettre à disposition des ravitaillements conviviaux sur les parcours. Et à l’arrivée des produits qui soient dans un esprit Fête du VTT. Nous proposons de plus en plus de produits bio (Saveur Nature) et de produits du terroir, charcuteries, fromages et Beaujolais (Château de Jarnioux)…

On nous a reproché un petit goût de trop peu, cette année…

Promis, nous mettrons encore plus le paquet sur ces aspects l’année prochaine.


Le 21 septembre 2019, venez nombreux pour de nouvelles aventures nocturnes.

 

Aller sur la page de La Calad’Night VTT.                                                                                                                                                                                                                                     A D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *